Décod’Art du mois de Janvier 2021

En ce début d’année nous partons à la rencontre de Denis Meyers, souvent étiqueté comme un street artist, lui se définit comme un artiste protéiforme.
Il est connu pour ses fresques ou pour ses stickers en forme de visage qu’il appelle ses « perso », imprimés et découpés à la main puis disséminés dans toute la ville ou ailleurs.

Connu également pour son méga projet « Remember/Souvenir » qui a été un tournant dans sa carrière.
Dans le siège vacant de Solvay à Ixelles, il a réalisé sur 20.000 mètres carrés de murs la plus grande œuvre d’art urbain d’Europe. Il s’y est consacré dix-huit mois, jusqu’à la date butoir en septembre 2016 où des bulldozers ont alors démoli les lieux.
Son travail ne cesse d’évoluer : vidéo, bodypainting, typographie, projection, performance, sculpture et même expérimentations culinaires.

Côté décodage, c’est Pierre Babut du Marès qui nous parle des origines du street art et nous apprend à nuancer street art et art urbain que beaucoup apparentent comme une seule et même discipline! Avec Pierre on parle aussi des techniques utilisées, et enfin on répond à la question : l’art urbain et le street art sont ils à la mode ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.