De la fécule de pomme de terre utilisée par Infrabel pour sécuriser le rail

Qui dit automne dit chute des feuilles. Des feuilles qui se déposent sur les rails de chemin de fer, qui provoquent un manque d’adhérence et des retards de train. Pour lutter contre ce phénomène, Infrabel, le gestionnaire du réseau, va accentuer une technique testée à Bruxelles : étaler du gel à base de fécule de patates. Une technique étonnante mais qui semble faire ses preuves, comme nous l’expliquent nos confrères de Canal C, Grégory Mottart et Gaetan Delhez. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.