"Crise humanitaire" dans les maisons de repos (MSF)

Médecins Sans Frontières est intervenue dans 135 maisons de repos en Belgique, au plus fort de l’épidémie de coronavirus. Dans un rapport, l’ONG rappelle que 64% des morts sont des résidents de maisons de repos. Elle qualifie de « crise humanitaire » la gestion de l’épidémie par les responsables en Belgique.

Eddy Wanet dirige les deux maisons de repos du CPAS de Gembloux, au sein desquelles 19 patients âgés de plus de 90 ans sont décédés du virus. Ses conclusions rejoignent celles de MSF. Mais il avertit : il faut des moyens supplémentaires pour tester les résidents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.