Coup d'envoi 6 : Condruzien et Onhaye (D3B)

16 août 2018

Les deux représentants namurois de la D3 amateurs série B sont issus de l'arrondissement de Dinant : le RCS Onhaye et le RCS Condruzien. Mais les objectifs de ces deux clubs sont différents.

Il y a pas mal de points communs entre Onhaye et le Condruzien. Tout d'abord, ce sont tous les deux des RCS. Deuxièmement, ils évolueront dans la même division en cette saison 2018-2019, à savoir la D3 amateurs série B, en compagnie des Liégeois et des Luxembourgeois. Ce sont d'ailleurs les seuls représentants namurois dans cette série, les trois autres figurant en série A. Ce sont aussi deux clubs qui bénéficient d'un terrain synthétique depuis quelques années, preuve que la formation des jeunes fait partie de leurs priorités. On retrouve d'ailleurs plusieurs joueurs du cru au sein des équipes A : les Gilain, Herman, Hendrick côté "walhèrois", les Gilon, Mostenne, Dumont, Struvay côté hamoisien. La grande différence se situe au niveau des ambitions à l'approche de cette nouvelle saison. Onhaye fait partie des favoris de la D3B, au vu de son parcours la saison dernière, qui l'a vu obtenir une jolie troisième place en série A avant de se louper lors du tour final. "Ce n'est pas parce qu'on a fini troisième l'année passée qu'on va finir troisième cette année-ci", tempère l'entraîneur d'Onhaye Lionel Brouwaeys. "On est dans la continuité, les jeunes doivent progresser. Il n'y a pas d'objectif au niveau du club. Les objectifs, ce sont les joueurs qui vont les déterminer, en fonction de leur forme en début de championnat." "Je ne pense pas qu'on doit viser le titre, mais on doit être ambitieux", commente l'attaquant "walhèrois" Aurélien Lambert. "On doit regarde vers le haut, on possède une équipe vraiment forte. On ne va pas viser le titre, mais si on peut embêter le favori Stockay, ce sera bien." Stockay possède une solide armada, on cite aussi les descendants de D2 amateurs que sont Sprimont et La Calamine. Le Condruzien, par contre, est un des petits poucets de la division. Les "Verts" restent sur deux montées d'affilée et vont découvrir le niveau national, même si le club a connu la Promotion il y a plus de vingt ans. "L'objectif, c'est le maintien", assure le coach hamoisien Michel Mauléon. "Pour se sauver, il faut laisser quatre équipes derrière soi, c'est-à-dire quasiment terminer mi-classement."

Et les transferts?

Le RCS Onhaye a conservé son ossature, tout en recrutant trois jeunes joueurs issus de clubs de D1 : Nicolas De Maeyer (Sporting de Charleroi), Thomas Leclef (Sporting de Charleroi) et Loris Lallemand (Standard). Grégoire Guiot arrive aussi de Ciney. Au Condruzien, le principal départ, c'est bien sûr celui du buteur maison Laurice Simon, parti à Ciney. Deux attaquants de pointe, au style différent, débarquent à la Plaine d'Hubinne : Augustin Rigot (Andenne), un pivot très costaud, et Benjamin Dehaye (Rhisnes), très vif. Le défenseur Pierre Coonen arrive d'Andenne, alors que plusieurs jeunes, dont Juan Dujardin, viennent de Ciney. Bref, vivement le 2 septembre, à l'occasion d'un certain Condruzien-Onhaye, lors de la deuxième journée de championnat.


Laurent Dosimont - Journaliste à Ma Télé. 
 

À voir aussi...