Coronavirus : visites interdites dans les maisons de repos jusqu’au 31 mars minimum

Le coronavirus a fait ses premières victimes en Belgique. Trois personnes sont décédées des suites de cette maladie. Parmi elles, un nonagénaire qui résidait dans une maison de repos bruxelloise. Ces établissements sont plus que jamais dans le viseur des autorités. C’est la raison pour laquelle, depuis ce mercredi, les visites y sont interdites. Cette mesure a été annoncée mardi soir, par la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale (PS). Elle concerne les 602 maisons de repos et de soins du sud du pays, mais aussi les centres d’accueil pour personnes handicapées. Elle sera appliquée jusqu’au 31 mars minimum. C’est notamment le cas à la Résidence du Nil, à Walhain. Nous vous proposons d’écouter la réaction de son directeur, Yves Vandersanden. Il nous explique, entre autres, comment la décision a été accueillie au sein de la maison de repos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.