Contrechamps n°2

Contrechamps s’intéresse cette semaine à tout ce qui pique, gratte et dém(r)ange. Hantise des jardiniers, les « mauvaises » herbes font le bonheur des herboristes. L’équipe de Contrechamps s’est installée au coeur d’une pépinière de Walhain-Saint-Paul qui cultive, aussi, une certaine forme d’esprit rebelle. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.