Conseil communal décentralisé à Perwez

Mardi soir, les élus perwéziens achevaient leur tour des villages dans le cadre des 40 ans de la fusion des communes. Ils étaient accueillis à la Résidence Trémouroux, la maison de repos et de soins du CPAS installée à Perwez-centre. Comme dans les quatre villages déjà visités, le programme comprenait une séance ordinaire du conseil et une seconde partie de soirée consacrée à l’ancienne commune et à son histoire, avec une video et une exposition en appui.

Les synergies commune – CPAS

Particularité de la séance, celle-ci associait (comme c’est le cas une fois par an) les conseillers communaux et les conseillers du CPAS, l’occasion de leur présenter le rapport sur les synergies entre leurs deux institutions. Celles-ci sont nombreuses : accès du CPAS au site internet de la commune et au bulletin communal, installation du CPAS dans un bâtiment communal, services communs, marchés publics conjoints (entretiens, nettoyage, achats, etc), opération « Eté solidaire ».

Le Val d’Orbais en images et en chiffres

Deuxième point à l’ordre du jour, la présentation du projet du Val d’Orbais, un projet décrit comme ambitieux, utile et convivial par le bourgmestre en titre André Antoine. Il est fondé sur un partenariat commune-CPAS-MMI (Maison Marie Immaculée). Ce complexe bien intégré à son environnement comprendra une maison de repos et de soins et une résidence-services offrant une capacité d’accueil globale de 120 seniors. Une extension de la MRS est également dans les cartons pour 36 lits supplémentaires. Les tarifs journaliers pratiqués seront accessibles tout en étant majorés par rapport à ceux du CPAS. La superficie des chambres et appartements proposés sera supérieure aux normes de la Région wallonne. Des vues du projet et des plans détaillés ont été présentés par la présidente du CPAS, Anne Van Der Vaeren. Les travaux entamés en novembre dernier ont été interrompus en raison des pluies récentes et reprendront dès que l’état du terrain le permettra. Ils s’étaleront jusqu’en novembre 2019. Pour le personnel, une réserve de recrutement est prévue, 70 emplois seront créés.

Emmanuel Schu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.