Comment apprivoiser son hypersensibilité ?

Comment apprivoiser l’hypersensibilité au quotidien ? C’est à cette question que Coleen Godart, psychologue clinicienne, tente de répondre aux côté de Jérémy Clément.

Vie de famille #19

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

L’hypersensibilité, n’est pas un trait de caractère ou un trait psychologique. C’est une particularité cérébrale. L’hypersensibilité est un fonctionnement cérébral comme pourrait l’être le haut potentiel intellectuel.

Il faut savoir que l’hypersensibilité n’est pas égale chez tous les individus.

Il existe deux types d’hypersensibilité : l’hypersensibilité émotionnelle et l’hypersensibilité sensorielle.

L’hypersensibilité émotionnelle

Le cerveau des personnes hypersensibles émotionnellement tourne plus vite et plus fort dans les zones droites. Ces zones traitent les émotions et les sensations. Ces cerveaux vont capter et traiter plus vite tout ce qui concerne les émotions. L’individu a ainsi un meilleur décodage non verbal et peut sentir les ambiances. 

L’hypersensibilité sensorielle

Au niveau des sensations, ce sont les organes des sens qui sont exacerbées. La personne hypersensible entend des sons que d’autres n’entendent pas. Elle voit des choses que d’autres ne voient pas. 

Les symptômes de l’hypersensibilité

L’exacerbation émotionnelle

Un cerveau qui capte davantage d’informations peut saturer. Lorsqu’il sature au niveau émotionnel, les émotions sont exacerbées. Les émotions sont adéquates mais trop fortes, trop intenses. L’individu a une impression de vagues.

L’exacerbation sensorielle

Quand l’individu sature au niveau sensoriel, ce sont les sens qui saturent. C’est ce qu’on appelle des « hyperesthésies ». Parfois, plusieurs sens sont en éveil.

Hyperesthésie : accentuation de la sensibilité qui transforme certaines sensations (tactiles, thermiques) en sensations de douleur.

Ouïe : la personne hypersensible entend le petit bruit monotone que personne n’entend. Ce son va être complètement irritant et la rendre dingue. Certains enfants vont se boucher les oreilles.

Tactile : l’individu est très sensible à certaines matières, à des étiquettes qui grattent. Il va avoir des problèmes cutanés, des allergies à des cosmétiques.

L’importance du diagnostic

Il est important de diagnostiquer le plus vite possible les sens qui saturent. On ne peut pas changer son cerveau. Il est donc important de connaître ses spécificités pour ne pas saturer. Au plus vite l’enfant hypersensible apprend ses spécificité, sans drame et sans stigmatisation, au plus vite il peut mettre en place des automatismes ou utiliser des outils. L’hypersensibilité devient ainsi naturelle pour l’enfant. Lorsqu’elle est apprivoisée tôt, ils peuvent devenir adultes épanouis.  

Hypersensibilité vs haut potentiel intellectuel

On peut être un individu haut potentiel intellectuel (HPI) et hypersensible. Mais les deux ne vont pas toujours de pair.

Le haut potentiel intellectuel représente l’intellectualisation des versants de l’individu. Attention, être HPI ne veut pas nécessairement dire être compétent dans toutes les sphères de la scolarité. L’individu a des compétences dans certaines branches. Les enfants HPI peuvent avoir certaines difficultés au niveau de leur scolarité. Les adultes HPI peuvent avoir des difficultés au travail.

En ce qui concerne l’hypersensibilité – également appelée « haut potentiel émotionnel » – il existe des spécificités ou niveau des émotions et des interactions avec autrui. 

L’hypersensibilité peut-elle être vécue comme handicapante pour les enfants ?

Il n’existe à l’heure actuelle pas de diagnostic officiel de l’hypersensibilité. Elaine Aron a mis au point un test qui permet de déterminer le niveau d’hypersensibilité d’une personne, enfant ou adulte. Cette psychologue active dans les années 90 s’est consacrée à la question de l’émotivité chez l’enfant et chez l’adulte.

Attention, l’hypersensibilité est une étiquette. Il faut donc toujours bien comprendre pourquoi l’individu faire le test. Est-ce pour se sentir légitime ? Pour avoir accès à des outils ? A de l’aide ? 

Comment accompagner un enfant/un jeune hypersensible ?

Pour accompagner un enfant hypersensible, on peut partir sur la gestion des émotions. En tant qu’adulte, nous n’avons souvent pas eu cette aisance car nos parents ne s’intéressaient pas à cela.

Aujourd’hui, il existe une panoplie d’outils. Pour les enfants jusque 4-5 ans, on peut utiliser « Pipouette », une petite poupée qui permet de verbaliser ses émotions et de prendre le temps d’en parler. On peut aussi utiliser des cartes, des oracles, des livres. 

Il est important de toujours permettre au jeune de parler de ses émotions, de faire le lien entre l’émotion, le ressenti physique et le besoin. On peut proposer à l’enfant ou au jeune d’utiliser des outils, d’avoir une conscience de lui même mais sans le forcer. Si on le force, on peut faire naître une angoisse généralisée. 

Pourquoi consulter quand on est hypersensible?

Il peut être intéressant de consulter un psychologue quand on est hypersensible, pour comprendre ce qui se passe dans le cerveau et pour gérer plus facilement le quotidien. Le professionnel peut faire comprendre les spécificité neurophysiologiques.

On peut consulter :

  • Quand une difficulté devient débordante dans le quotidien
  • Quand on ressent un mal être qu’on n’arrive pas à comprendre

Sur le long terme, l’hypersensibilité peut devenir un don

Quand on a une bonne mallette d’outils qui permet de gérer son hypersensibilité, elle peut devenir très riche. Cette particularité peut être mise au service d’autrui.

Beaucoup de soignants sont eux-mêmes hypersensibles, à la quête d’une compréhension des émotions d’autrui. 

L’hypersensibilité peut aussi avoir tout son intérêt dans la vie quotidienne. 

Un conseil pour les personnes hypersensibles

Croyez en vous. Ne percevez pas votre spécificité comme une tare mais comme un petit plus. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.