Codeco : de nombreux assouplissements en vue

Un nouveau Comité de concertation s’est tenu ce mardi. Au programme : une série d’assouplissements.

Un plan estival a été annoncé. Il est fondé sur deux piliers. Le premier, la vaccination. Le second, le suivi du nombre d’hospitalisations et des personnes en soins intensifs.

Quatre étapes constituent ce plan d’été. La première date clef est celle du 9 juin.

Bulle sociale : 

Chaque foyer pourra recevoir quatre personnes en intérieur, enfants non-compris.

Télétravail :

Fin juin, une présence d’un jour par semaine sur le lieu de travail sera autorisée. Un retour possible sous certaines conditions. Maximum 20% des travailleurs pourront être présents simultanément. Le testing est fortement recommandé.

Le télétravail ne sera plus obligatoire mais recommandé à partir du 1er juillet.

Horeca :

La date du 9 juin est confirmée pour l’ouverture complète des restaurants, des bars et des cafés. À l’intérieur, l’ouverture se fera de 8h à 22h. Les terrasses, elles, pourront rester ouvertes jusque 23h30. Le protocole sanitaire reste en place : plexiglas obligatoires en plus d’une distance sociale d’1,50m entre les tables. Quatre personnes par table et plus si ce sont des membres de la même famille.

Évènements : 

200 personnes pourront assister à un évènement en intérieur, ou 75% de la capacité de la salle (CIRM). Le public devra rester assis, le port du masque reste obligatoire ainsi que le respect des distances de sécurité. Les évènements en extérieur pourront accueillir jusqu’à 400 personnes, avec les mêmes mesures de sécurité.

Les jauges seront probablement étendues. En juillet, 2.000 en intérieur (80% CIRM) et 2.500 en extérieur. En août, 3.000 à l’intérieur et 5.000 à l’extérieur.

Le plan d’été concerne aussi les fêtes et les réceptions à l’intérieur. 50 personnes sont autorisées selon les règles de l’horeca. Un nombre qui passera à 100 personnes dès le 1er juillet.

100 personnes pourront assister aux cultes, mariages et enterrements à l’intérieur. 200 personnes à l’extérieur. Si la capacité de la salle suit les principes du CIRM, les règles fixées pour les évènements s’appliquent. Des jauges doublées dès le 1er juillet.

Les foires, brocantes et marchés aux puces non-professionnels sont à nouveau autorisés à partir du 9 juin. L’organisation suit les principes fixés pour les marchés.

Jeunesse : 

50 personnes pourront participer à des activités jeunesse et/ou des camps. Aucune nuitée n’est autorisée jusqu’à la fin du mois de juin. Le pré-testing est très fortement recommandé. Un accord entre les trois Communautés a été déposé sur la table. L’objectif, à terme, est d’autoriser, à partir du 1er juillet, 100 personnes en extérieur et en intérieur ainsi que les nuitées.

Sport : 

Les pratiques sportives non-professionnelles sont à nouveau autorisées avec 50 personnes à l’intérieur et 100 personnes à l’extérieur. Les salles de fitness rouvrent également moyennant des protocoles relatifs à la ventilation et l’utilisation obligatoire d’un appareil de mesure de la qualité de l’air à un endroit visible. A partir du 1er juillet, il n’y aura plus aucune limitation pour les sports non-professionnels.

Les parcs naturels, animaliers et parcs d’attractions peuvent reprendre aussi à l’intérieur. Les cinémas, bowling et saunas rouvriront également ce 9 juin avec une attention à apporter à la ventilation.

A noter également qu’à partir du 1er juillet, les restrictions en matière de shopping prendront fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.