Chastre: une prime communale pour l’achat d’un vélo électrique? Ce n’est pas pour tout de suite…

Le vélo à la cote en ce moment. Vous êtes nombreux à vous être remis en selle durant le confinement. Le groupe Chastre@venir est parti de ce constat pour formuler une proposition lors du conseil communal de Chastre, mardi soir: encourager la mobilité douce via l’instauration d’une prime communale pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Les conseillers de la minorité proposaient d’inscrire un montant de 5000€ lors de la prochaine modification budgétaire afin de financer une prime de 125€ pour un achat fait par un.e Chastrois.e. Une proposition rejetée par la majorité Chastre 20+ et Ecolo.

Une prime, peut-être… mais plus tard

Le rejet du point par la majorité ne signifie pas qu’elle s’oppose à l’idée. Le projet est même repris dans son plan stratégique transversal (PST), action 2.6.16 pour être précis. L’Echevin de la Mobilité veut laisser le conseil consultatif de la Mobilité douce et de la Sécurité routière étudier la proposition. « Beaucoup de questions se posent. Pourquoi soutenir l’achat d’un vélo électrique et pas les vélos sans assistance? Quel serait le montant de la prime? Tout cela demande d’être bien étudié » a défendu Thierry Henkart (Ecolo). « Il faut aussi se demander s’il faut viser un public précis, les jeunes par exemple, voire même si l’argent ne serait pas mieux utilisé autrement que via ce type de prime. On peut penser à l’entretien ou la création de pistes cyclables. » a ajouté la conseillère Hélène Ryckmans (Ecolo).

Les conseillers de la minorité ont peu apprécié la réponse de la majorité. Avec un sentiment de déjà vu avec les boîtes jaunes… Un projet repris lui aussi dans le PST, proposé par la minorité à l’automne 2019, rejeté alors par la majorité avec le même argumentaire et qui vient d’être mis en oeuvre de manière similaire à ce qui avait été proposé par Chastre@venir. Un an plus tôt que prévu dans le PST.

« Il y a 413 actions dans votre PST. Est-il utile que nous fassions encore des propositions? Allez-vous toutes les rejeter de la même manière? » s’est agacé Michel Pierre (Chastre@venir). « Venez avec des propositions nouvelles qui ne se trouvent pas dans le PST. Vous n’allez pas nous dicter notre agenda. Nous sommes dans une gestion à long terme. Notre agenda est budgété. De plus, nous avons fait le choix de travailler étroitement avec les conseils consultatifs. » lui a répondu le bourgmestre Thierry Champagne (Chastre 20+).

Ce dossier pourrait revenir sur la table rapidement. L’étude de ce type de prime à l’achat de véhicules propres est programmé dans le PST à … 2020. Les Chastrois qui souhaitent investir dans la mobilité douce ne devront donc sans doute plus attendre très longtemps pour bénéficier, peut-être, d’une prime communale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.