Chastre : une partie des fraises du Piroy détruite par le gel

La nuit du 20 avril, Pierre-Yves Charlier s’en souviendra ! Une nuit particulièrement froide puisque les températures sont descendues jusqu’à moins 6 degrés. Le gel a détruit 30 % des bourgeons de ses fraisiers en pleine floraison. La récolte sera, dès lors, plus pauvre cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.