Chastre: le conseil communal décentralisé à Blanmont n’a pas attiré les citoyens

C’était une promesse de la nouvelle majorité chastroise: la séance du conseil communal a été décentralisée mardi soir à l’Espace 2000 de Blanmont. L’objectif de Chastre 20+ et d’Ecolo est de rapprocher les citoyens de la politique. Objectif manifestement difficile à atteindre de cette manière puisque les chaises sont restées quasiment toutes inoccupées côté public.

413 actions programmées d’ici 2024

Cette décentralisation des conseils communaux fait partie des 413 actions reprises dans le Plan Stratégique Transversal (PST). Celui-ci est une déclinaison de la déclaration de politique communale. Cet outil de gouvernance locale établit les objectifs à réaliser durant la législature. Ils touchent tant à la gestion publique sur le long terme qu’au cadre de vie, à la transition, à la politique sociale, au vivre-ensemble, à l’éducation, à la sécurité et à la modernisation de l’administration.

Parmi les 413 actions, citons par exemple la mise en place d’un plan communal de mobilité, la création d’un terrain de paddle, l’organisation de la Saint-Hubert…  « Le PST n’est pas figé, il est amené à évoluer. Il peut y avoir des besoins urgents qui apparaissent ou des opportunités qui se présentent comme des subsides par exemple » a expliqué le bourgmestre Thierry Champagne (Chastre 20+).

La minorité estime que le PST est « une énumération de bonnes intentions« . « Cela nous semble très difficile de réaliser tous les points. Les PST d’autres communes comportent souvent beaucoup moins d’actions » a réagit Michel Pierre (Chastre@venir). A titre d’exemple, celui de Walhain en recense 135. « Certaines de ces actions sont en outre en place depuis longtemps. Nous aurions également souhaité que certaines actions prévues seulement en 2023 ou 2024 arrivent plus tôt » a ajouté le conseiller communal. « Notre PST est ambitieux, en effet. C’est son seul défaut » lui a répondu le bourgmestre pour conclure le long échange consacré à ce plan stratégique transversal.

Les impôts resteront inchangés à Chastre en 2020

Autres points votés par le conseil communal: ceux relatifs à la taxe additionnelle à l’impôt des personnes physiques et aux centimes additionnels au précompte immobilier. Ceux-ci resteront inchangés en 2020: 8.3% de l’IPP et 2600 centimes additionnels. Leur dernière augmentation remonte à 2017 lorsque Claude Jossart (Chastre@venir) était bourgmestre. « Nous n’avions pas eu le choix de les augmenter à l’époque en raison de la situation financière de la commune » a rappelé le précédent mayeur. « Aujourd’hui, la situation est redevenue saine et la commune a des réserves financières. Le moment est donc venu de faire un cadeau aux Chastrois. Il faut donc diminuer les impôts » plaide le conseiller communal. La majorité se veut plus prudente. Elle rappelle notamment que la commune doit toujours respecter le plan de convergence assez contraignant établit avec le CRAC, le Centre régional d’aide aux communes. Thierry Champagne espère d’ailleurs rembourser anticipativement le prêt d’un million d’euros au CRAC.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.