Chastre : la part communale de l’impôt des personnes physiques diminuera en 2023

Le conseil communal de Chastre s’est réuni ce 8 novembre. Avec à la clé notamment, une bonne nouvelle pour le portefeuille des Chastrois…

La taxe additionnelle à l’impôt des personnes physiques diminuera en effet en 2023. Elle passera de 8,3% à 8%, c’est-à-dire le taux appliqué avant son augmentation en 2017. La mesure peut surprendre à l’heure où beaucoup de communes appréhendent les années à venir. Alors, pourquoi ce choix ? La réponse de Thierry Champagne, le bourgmestre de Chastre, en charge des Finances :

La mesure a été décidée par le collège mardi et approuvée par le conseil communal le soir même. Dans un communiqué, le groupe d’opposition Chastre@venir indique que la décision l’a surpris car « une réunion préparatoire sur ce sujet, ouverte à tous les groupes politiques, était encore organisée ce lundi 7 novembre et n’avait débouché sur aucun accord. »

Lors de la séance du conseil communal, Claude Jossart (Chastre@venir) s’est dit satisfait de la mesure : « Je suis content mais il aurait fallu le faire plus tôt. Nous le réclamions depuis plusieurs années« . Certains au sein de la minorité auraient même voulu aller plus loin. « La moyenne est de 7,19% en Brabant wallon. L’effort est nettement insuffisant » a réagi Philippe Babouhot qui a voté contre la diminution de l’IPP.

La collecte des déchets réduites à une semaine sur deux en 2023

2023 sera marqué par du changement au niveau de la collecte des déchets. Les déchets résiduels et organiques ne seront plus récoltés qu’une fois toutes les deux semaines. Les Chastrois recevront prochainement les informations complètes sur cette nouvelle organisation.

La mesure vise à limiter le coût des collectes qui explose. « Notre collecteur habituel a multiplié les prix par trois. Si nous continuions la récolte hebdomadaire, il aurait fallu payer 80 000 euros en plus. Ici, il y a déjà une augmentation de 20 000 euros par rapport à aujourd’hui » a expliqué Jean-Marie Thiry (Ecolo). « La mesure ne devrait pas être trop compliquée à appliquer parce que les Chastrois sortent leur poubelle en moyenne 13 fois par an. Mais il faudra aider ceux qui dépassent les 26 collectes. » a ajouté l’échevin en charge des Déchets.

Jean-Marie Thiry a aussi précisé que l’intercommunale In BW, en charge de la gestion des déchets, travaille sur des solutions pour la problématique des langes qui alourdissent les poubelles et compliquent leur gestion.

Les primes pour les accueillantes d’enfants en hausse l’an prochain

Les accueillantes d’enfants recevaient justement une prime de 100 euros pour compenser le surcoût des poubelles engendré notamment par les langes. Elle est remplacée par une nouvelle prime, plus élevée :

  • 600,00€ pour les accueillantes subventionnées à domicile
  • 220,00€ pour les accueillantes subventionnées en co-accueil communal et les accueillantes indépendantes à domicile ou en co-accueil non communal
  • 300,00€ par tranche de 7 équivalents temps plein d’enfants accueillis pour les crèches non subventionnées.

« Nous voulons aider les accueillantes à faire face au coût des déchets mais aussi au coût de l’énergie et aux exigences de mise en conformité des pompiers » a expliqué Christine Brison (Ecolo), échevine de la Petite enfance.

Bientôt 4 bornes de recharge des véhicules électriques sur la commune

La région wallonne va installer à sa charge 4 bornes de chargement semi-rapides des véhicules électriques sur Chastre. Les autorités communales ont du choisir les emplacements au sein de zones prédéfinies.

Les endroits retenus se trouvent en face de l’église de Saint-Géry, aux quinze Bonniers près des bulles à verres, à la place communale près de l’église et dans l’avenue du Castillon.

Anne Ferrière et Nicolas Dewitte (Chastre@venir) se sont étonnés de ces lieux qui ne leur paraissent pas les plus appropriés. « Nous ne les aurions pas forcément mises là mais les zones proposées étaient assez restreintes. Acceptons le cadeau que la région nous fait » a conclu Jean-Marie Thiry en charge de la Mobilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.