Carrefour : Sabine Laruelle démissionne de son poste d’administratrice

L’ancienne conseillère communale de Gembloux, et ex-ministre, Sabine Laruelle (MR) quitte sa fonction d’administratrice du groupe Carrefour. C’est le ministre wallon de l’Économie, de l’Emploi et de la Formation, Pierre-Yves Jeholet, qui l’a annoncé, vendredi dernier, sur son compte Twitter.

Sabine Laruelle était, effectivement, membre du cabinet de Pierre-Yves Jeholet (MR) et commissaire du gouvernement wallon au Forem. Mais, elle siégeait, en même temps, en tant qu’administratrice chez Carrefour Belgique. Cette situation avait été dénoncée par le PTB. Le parti pointait, dans un communiqué datant de vendredi, un possible conflit d’intérêts dans le chef de celle qui fut conseillère communale (MR) à GemblouxGermain Mugemangango, porte-parole francophone du PTB, demandait au ministre Pierre-Yves Jeholet de faire toute la clarté sur cette affaire. « Dans le conseil d’administration de Carrefour, il y a Sabine Laruelle, qui était l’ancienne ministre fédérale des PME et des indépendants et qui manifestement maintenant est passée du côté des multinationales », avait déclaré, vendredi matin, Germain Mugemangango au micro de Bel RTL. « D’un côté elle est chez Carrefour en train de réduire des emplois et, de l’autre côté, elle est censée produire des emplois pour ceux qui en ont besoin. Il y a là un illogisme qui me paraît inacceptable. »

Pour le porte-parole du PTB, la démission de Sabine Laruelle pose tout de même plusieurs questions, et notamment celles-ci : « Laruelle a-t-elle participé à la réunion qui a décidé du contenu du plan de restructuration chez Carrefour Belgium ? En clair : a-t-elle voté pour les 1.233 suppressions d’emplois, la fermeture de deux hypermarchés et les autres mesures inacceptables du groupe ? », s’est-il interrogé dans un autre communiqué de vendredi dernier, publié suite à l’annonce du retrait de Sabine Laruelle de sa fonction du groupe de distribution.

Thomas Béchet – Sources: Twitter – RTBF – BEL RTL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.