BW : un pas majeur vers une meilleure gouvernance avec 2 intercommunales qui fusionnent

Le geste est loin d’être symbolique et il est fort : deux intercommunales du Brabant wallon vont fusionner ! En ces temps troublés au niveau de l’actualité politique, deux fédérations de parti (MR et PS) ont décidé de se jeter à l’eau et de simplifier le fonctionnement des intercommunales dans la province.

L’IBW, l’Intercommunale du Brabant wallon, et l’IECBW, l’Intercommunale des Eaux du Centre du Brabant wallon, ne seront bientôt plus qu’une seule et même intercommunale ! Il s’agit d’une petite révolution ! Une fusion qui sera effective dès le 1er janvier 2018.

Un communiqué commun au MR et au PS

Pour annoncer cette information, un communiqué commun aux deux partis a été envoyé, hier, aux rédactions. Il a été signé par Jean-Paul Wahl, Président du MR de la province, et par Dimitri Legasse, Président de la Fédération du PS Brabant wallon. En voici l’intégralité :

« Les communes du Brabant wallon et la Province ont toujours fait preuve d’une grande rationalité dans le cadre de la gestion des intercommunales auxquelles elles ont confié la gestion de matières qu’elles ont intérêt à traiter en commun. L’Intercommunale du Brabant wallon (IBW) exerce ainsi à elle seule 4 «métiers» différents : le développement et la gestion des parcs d’activités économiques, la gestion des eaux usées, la gestion de la collecte des déchets et le funérarium de Court-Saint-Etienne. L’intercommunale des Eaux du Centre du Brabant wallon (IECBW), quant à elle, assure la distribution d’eau dans un certains nombre de communes du Brabant wallon ».

« Il y a près d’un an, les Fédérations MR et PS du Brabant wallon ont demandé aux deux intercommunales de vérifier les possibilités d’une fusion entre elles et des avantages qui pourraient en résulter. Après un examen méticuleux et approfondi, il apparaît évident que l’opération s’avérera utile tant pour les communes que la qualité des services rendus aux usagers, sans entraîner de pertes d’emplois ».

« Les Fédérations MR et PS du Brabant wallon ont, en conséquence, demandé aux deux institutions de présenter à leurs CA et AG respectifs le projet de fusion. La fusion pourra, après les approbations requises, être effective au 1er janvier 2018. Il en résultera également la disparition des organes de décision actuels et une réduction donc conséquente du nombre d’administrateurs de la structure nouvelle. Une présentation du projet de fusion sera organisée prochainement par les deux intercommunales ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.