Barbier, un métier qui fait son retour ! Exemple à Gembloux

Maxime Moroni était coiffeur à Gembloux à la Place de l’Orneau. Mais dans les salons de coiffure mixte où il a travaillé, les hommes étaient souvent intercalés entre deux chignons ou colorations pour dames.

Un salon spécial pour Gentlemen

Depuis la mode des hipster, la barbe est revenu à la mode un peu partout dans le monde. Notre pays n’échappe pas à la règle. Les « barbus » sont de plus en plus nombreux. Une vraie tendance qu’a observé Maxime Moroni qui a décidé de se lancer récemment dans l’aventure. Il a ouvert un « barbershop » près de la gare. Depuis son salon ne désemplit pas. Explications de ce phénomène et portrait de ce barbier gembloutois avec Mathieu Baugniet et Mathieu Deleuze.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.