Avenir communal propose une diminution des impôts à Walhain

Le compte communal 2016 de Walhain a été approuvé par le conseil communal lundi soir. Ce document donne un aperçu global des finances communales. Des finances qui se portent mieux à Walhain. « Je suis fière du travail réalisé et des efforts fournis pour assainir les finances » affirme la bourgmestre, Laurence Smets(WAL1). « Le suivi trimestriel comptable strict et rigoureux mis en place depuis l’exercice 2014 permet une meilleure gestion financière » s’est également réjoui Stéphane Mortier, le directeur financier a.i. de la commune.

Un boni qui interpelle l’opposition

Un chiffre a particulièrement retenu l’attention des conseillers, celui du boni a l’exercice propre: 1 500 000€. Ce montant important s’explique notamment par la perception des recettes de l’Impôt des Personnes Physiques de 2015 et par l’estimation revue à la hausse de l’IPP 2016.

Pour Xavier Dubois, conseiller communal de la minorité, il ne faut pas se réjouir trop vite car ce boni est aussi en partie dû « à l’augmentation des impôts deux années de suite à Walhain« . Pour Avenir communal, il faut donc choisir. Soit ce boni se traduit par de nouveaux investissements soit il faut diminuer les impôts dès l’an prochain.

Pour la majorité WAL1-ECOLO, il faut faire preuve de prudence. « Nous n’avions pas d’autres choix que d’augmenter les impôts. Au vu de la situation budgétaire, le Collège a décidé à contre cœur de ne pas faire certains investissements. Il faut rester prudent car trop d’incertitudes demeurent, par exemple au niveau du coût de la zone incendie » affirme la bourgmestre. L’Echevin ECOLO, Jean-Marie Gillet, va dans le même sens: « Nous n’avons pas encore suffisamment de maîtrise sur les recettes provenant du Fédéral ». Laurence Smets rappelle également qu’un travail se poursuit pour diminuer la dette de Walhain de plus d’un 1 200 000€. « Pour y parvenir, nous évitons autant que possible d’avoir recours à l’emprunt. Nous préférons donc travailler sur fonds propres et les impôts représentent une part importante de nos recettes » ajoute la bourgmestre.

La majorité ne ferme pas la porte à une possible diminution des impôts mais elle préfère donc attendre que la tendance positive se confirme. De son côté, les conseillers d’Avenir Communal se sont abstenus lors du vote du compte communal 2016.

Blandine Rans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.