Athénée Royal de Gembloux : un fonds d’un million de dollars canadiens pour les élèves

Un million de dollars canadiens, c’est la somme qu’un très ancien élève de l’Athénée Royal de Gembloux veut léguer à l’école. A 78 ans, et au crépuscule de sa vie, Claude-Daniel Le Flem souhaite que cet argent bénéficie à des élèves du secondaire qui souhaiteraient faire des études supérieures mais qui n’en ont pas les moyens.

Problème ! La Fédération Wallonie-Bruxelles n’a pas réagi assez rapidement. L’affaire a finalement été médiatisée, notamment par Canal Zoom. La Fondation Roi Baudouin a alors contacté le Canadien. Et bonne nouvelle, un fonds va être créé par l’organisme.

Un million de dollars canadiens…

Le Fonds, doté d’un budget d’un million de dollars canadiens, « prévoit d’attribuer des bourses à des élèves de rhétorique de l’Athénée Royal de Gembloux. Les jeunes seront sélectionnés par un jury sur la base de critères précis, tels que le profil socioéconomique de la famille, la qualité des résultats scolaires ou encore la motivation et la personnalité. Le Fonds a par ailleurs une vocation de pérennité : le capital initial sera préservé ; seuls les intérêts seront prélevés annuellement. Ainsi, avec le temps, il pourra venir en aide à de très nombreux jeunes ».

La volonté de cet ancien élève gembloutois va même plus loin selon la Fondation Roi Baudouin : « le soutien ira plus loin et pourra prendre des formes variées : effectuer un stage de langues durant les vacances, aider les jeunes à trouver un stage dans une entreprise, favoriser les contacts avec des ‘mentors’ qui travaillent dans les métiers qui intéressent les jeunes soutenus… »

« Pour rendre hommage à sa mère »

Pourquoi ce geste ? L’homme qui a grandi à Gembloux l’explique notamment en tant qu’hommage rendu à sa maman qui était enseignante dans la cité des Couteliers. Une histoire incroyable que nous a raconté la préfète de l’établissement. À découvrir via ce reportage.

Mathieu Baugniet – Sources : Fondation Roi Baudouin et Athénée Royal de Gembloux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.