Annonce des 42èmes Jeux intervillages

Plus de 12 mille personnes devraient se rendre ce week-end à Meux pour les 42ème « JIV’S ». Un succès qui ne se dément pas depuis plus de trente ans. Car c’est bien dans les années 80′ que ces Jeux prendront leur envol pour devenir un des plus grands événements de l’année dans le Namurois.

Cette année… Tous à Meux !

L’année dernière, c’est Meux qui a remporté la 41ème édition. C’est donc logiquement que ce « village » organise cette nouvelle édition. L’endroit des festivités se trouve en plein centre de la commune. Et c’est sur ce site (voir photo) que se dérouleront de jeudi à dimanche ces jeux.

Un événement hors-norme

Les organisateurs présentent les JIV’S comme le deuxième plus grand événement du Namurois après les Fêtes de Wallonie. Si cette affirmation reste à vérifier, il n’en reste pas moins que l’organisation est gigantesque. Voici quelques chiffres pour l’illustrer :

  • 1 application spéciale « Jeux », une nouveauté pour 2017 ;
  • 4 jours de festivités (du jeudi 29 au dimanche 2 juillet)
  • 5 villages participants (Eghezée, Grand-Leez, Meux, Sauvenière et Saint-Denis)
  • 5 chapiteaux montés à Meux
  • 750 bénévoles ;
  • 1500 personnes participent aux Jeux ;
  • 12 mille spectateurs/spectatrices ;
  • Une présence sur les réseaux sociaux dont Facebook et Twitter.

Un palmarès équitable entre les 5 villages ! 

C’est Saint-Denis qui a remporté le plus les Jeux suivi par Grand-Leez et Meux :

  • Saint-Denis : 10 victoires ;
  • Grand-Leez : 9 victoires ;
  • Meux : 8 victoires ;
  • Eghezée : 7 victoires ;
  • Sauvenière : 7 victoires.

Des Jeux soumis à des règles via une Asbl

L‘Asbl Jeux Intervillages a été créée suite à une charte de juin 1983 pour protéger les Jeux de manière à ce qu’ils ne tombent pas à l’eau un jour. Son rôle essentiel est de PRÉSERVER L’ESPRIT DES JEUX : participer pour s’amuser et non pas dans un but financier. L’ASBL réunit plusieurs personnes influentes de chaque village. Elle a un droit de regard sur les Jeux tout en ne s’immisçant pas dans l’organisation proprement dite.

Concrètement, elle peut refuser un jeu s’il est vraiment trop dangereux. Dans l’absolu, elle veille à ce que des personnes uniquement attirées par l’appât du gain ne détournent pas les Jeux de leur objectif initial : permettre aux jeunes de se retrouver pendant 3 jours dans la bonne humeur.

Enfin, c’est l’ASBL qui organise le tirage des thèmes pour les Jeux Intervillages. Toute personne désirant entrer dans cette ASBL doit en faire la demande par le biais d’une lettre de candidature adressée à son président, Alain CONOBERT. Après discussion, une décision sera prise. Sachez encore qu’Alain Conobert est un des créateurs des Jeux dont la première édition a eu lieu en 1976 et a été remportée par Meux.

Mathieu Baugniet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.