A peine arrivé, Manuel Assado démissionne déjà de son poste d’entraîneur de Walhain

Il ne sera resté qu’à peine une semaine à la tête de l’équipe du Royal Wallonia Walhain Chaumont-Gistoux. Le temps d’un derby brabançon wallon perdu face à la RUS Rebecquoise. Manuel Assado a décidé de quitter ses fonctions d’entraîneur. « Nous n’avions encore qu’un accord verbal avec Monsieur Assado« , explique Cédric Banza, responsable communication du club walhinois. « Il devait, logiquement, signer son contrat ce mardi soir. Il est, finalement, revenu sur sa décision. Les raisons exactes, je ne les connais pas encore. Cela pourrait être dû au fait que le coach souhaitait venir avec son T2 et son préparateur physique, ce qui n’était pas prévu initialement dans l’accord verbal que nous avions. »

Le coach de 52 ans avait été nommé par la direction walhinoise mercredi dernier, pour remplacer Max Manconi. Max Manconi qui avait été remercié par le club, la veille, les résultats et le jeu proposé ne répondant pas aux attentes.

Les Walhinois doivent donc se trouver un nouvel entraîneur. Le troisième après seulement trois journées de championnat et un bilan de 1 sur 9. Pas l’idéal avant de se déplacer à Waremme, dimanche. Les Waremmiens qui connaissent aussi un début de saison compliqué, avec un seul petit point au compteur. « Nous aurons une réunion ce soir, dirigeants et membres du comité. Nous allons analyser calmement la situation et tenter de comprendre les raisons qui nous ont amenés à ce scénario. Nous nous lancerons, ensuite, à la recherche d’un nouvel entraîneur« , ponctue Cédric Banza, responsable communication du Royal Wallonia Walhain Chaumont-Gistoux.

Thomas Béchet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.