CNS : contacts rapprochés limités à 5 personnes, port du masque plus obligatoire à l’extérieur et réduction de la période de quarantaine

Un nouveau Conseil National de Sécurité s’est tenu ce mercredi. Le premier depuis un mois. Voici les nouvelles mesures édictées à la suite de ce CNS :

 

Les contacts rapprochés limités à 5 personnes

Dans la vie quotidienne, vous pouvez voir toutes les personnes que vous souhaitez. Mais, il y a des conditions à respecter, à rappeler la Première ministre Sophie Wilmès. La principale : la distanciation sociale. Si ce n’est pas possible, le port du masque est exigé. Mais, dans tous les cas, les citoyens ne peuvent pas se voir à plus de 10 personnes, en même temps, au même endroit. Enfants non-compris.

Concernant les contacts rapprochés, ils ne sont pas interdits mais doivent être les plus limités possible. Un contact rapproché c’est être proche physiquement d’une personne qui ne fait pas partie de votre foyer, sans le respect de la distance de 1,50 m et sans le port d’un masque. Les experts proposent un point de référence. Pour l’instant, ils conseillent à chacun de ne pas avoir de contacts rapprochés avec plus de 5 personnes par mois. Chacun est libre de choisir 5 personnes pour un mois. Il n’y a pas d’obligation à respecter cette ligne de conduite mais le CNS en appelle à la bonne conduite.

 

Le port du masque plus obligatoire à l’extérieur dès le 1er octobre

À partir  du 1er octobre, le masque ne sera plus obligatoire à l’extérieur, sauf dans les lieux extrêmement fréquentés où les distances de sécurité ne peuvent pas être respectées. Ces lieux sont déterminés par les autorités locales. Il sera, par contre, toujours obligatoire dans les lieux couverts : bus, magasins, cinémas…

 

 

Rassemblements : une distinction entre événement privé et événement professionnel

Si vous organisez un événement vous-même, le nombre d’invités doit être limité à 10 personnes. Enfants non-compris.

Pour des événements organisés de manière professionnelle (fêtes, mariages…), il faut suivre les règles de l’HORECA. Il n’y a pas de limite quant au nombre maximum d’invités. Les protocoles devront être respectés à la lettre.

Les soirées dansantes ne sont, quant à elles, pas encore permises.

En ce qui concerne les événements qui rassemblent du public, la limite de 200 personnes à l’intérieur et 400 à l’extérieur reste d’application.

Une quarantaine de 7 jours

À partir  du 1er octobre, la quarantaine sera limitée à 7 jours et non plus 14 comme c’est le cas actuellement. Une personne qui présente des symptômes doit contacter son médecin. Il la place en quarantaine et lui demande de réaliser un test de dépistage. S’il est positif, la personne touchée est obligée de rester en isolement durant 7 jours. À l’inverse, s’il est négatif, la personne peut sortir de quarantaine.

Si vous n’avez pas de symptômes mais que vous avez eu des contacts rapprochés avec une personne positive, vous devez vous mettre en quarantaine pendant 7 jours. Cela à compter du dernier jour durant lequel vous avez eu contact avec cette personne contaminée. Vous devez, ensuite, prendre rendez-vous pour passer un test au cinquième jour. S’il est positif, votre quarantaine est reconduite pour 7 jours. S’il est négatif, votre isolement se termine au bout du septième jour.

Pour les voyageurs qui reviennent de zone orange ou rouge. À partir de vendredi, se rendre dans ces zones sera fortement déconseillé mais plus interdit. Les obligations de test et de quarantaine seront adaptées. Il n’y aura plus de testing pour les personnes qui reviennent de zone orange. Ceux qui reviennent de zone rouge devront, eux, se mettre en quarantaine dès le premier jour de leur retour, durant 7 jours et faire un test au bout du cinquième jour. Mais, ils pourront se soustraire à cette obligation s’ils remplissent un doucement d’auto-évaluation qui, après analyse, les autorise à le faire. Cela ne concerne pas les personnes qui restent moins de 48 heures dans une zone rouge.

 

Thomas Béchet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.